Crédit d’impôt 2016 : Les aides de l'état !

Manuel Valls annonce la prolongation !

Pour lever les doutes et rassurer les copropriétaires qui seraient en train de réfléchir, le 8 avril dernier le 1er ministre a annoncé le renouvellement du crédit d’impôt pour 2016 sur des bases équivalentes.

Bien des copropriétés sont en difficultés dans leur projet de rénovation en raison des incertitudes récurrentes sur le renouvellement des systèmes d’aides.

Mis en en place jusqu’en 2015, le système de crédit d’impôt pour aider à la rénovation et aux travaux d’économie d’énergie n’a pourtant pas cessé de subir des modifications à chaque début d’année voire parfois plus d’une fois par an comme en 2014 ou le système a changé au 1 er janvier et au 1er septembre !

Théoriquement fin 2015 le système mis en place arrive donc à échéance et peu de monde se risquerait à faire un scénario sur le futur système.

Crédit d’impôt 2016 : Les aides de l'état !

Manuel Valls annonce le renouvellement du Crédit d’Impôt en 2016

Pour ce qui est des travaux entrepris par les ménages dans leur logement, en particulier ceux qui ont vocation à permettre des économies d’énergie, le crédit d’impôt transition énergétique a évolué avec de bons résultats. Il sera donc prolongé afin que les ménages puissent continuer à réaliser des travaux l’année prochaine. Mais je sais que pour beaucoup de ménages,notamment lesménages aux revenus modestes, malgré cet avantage fiscal, c’est encore difficile. Il faut donc les aider davantage à investir dans la rénovation thermique. Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) rencontrent à ce titre un grand succès. J’ai décidé d’en augmenter le budget de 70 millions d’euros en 2015 pour qu’elles bénéficient à un plus grand nombre de demandeurs. Au total, ce seront 50 000 ménages qui bénéficieront de ces subventions.

Pas d’autres informations pour l’instant et comme chaque année il faudra attendre les derniers jours de décembre – période de passation de la loi de finance,  auquel est rattaché le crédit d’impôt – pour savoir définitivement de quoi il en retourne.

Notre analyse est que ce système n’a pas de raison de cesser brusquement.

Le crédit d’impôt génère de l’activité économique locale et les économies d’énergie qu’il génère sont des sujets assez consensuels. Initiées sous l’ère Sarkozy les lois Grenelle poussées par Cécile Duflot puis la loi de Transition énergétique poussée par Ségolène Royale ont prolongé la voie tracée.

Certes après 2017 il pourrait y avoir une inflexion mais nous n’en sommes pas encore là.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

A des fins de confort de navigation, et de statistiques d'améliorations.

J'ai compris